Vigneron
"S’améliorer au fil du temps"

Jean Boucabeille a 46 ans. Il travaillait dans la banque à Paris et a eu envie de se renouveler, de maîtriser son temps de vie, de travailler autour d’un terroir, de relancer des activités agricoles et de créer des projets. Il a repris en 2001 la vigne de son père, 12 ha à l’époque. Il a construit la cave en 2008 (dont le toit est recouvert de panneaux solaires), est passé en bio, a agrandi le domaine, a construit en 2018 une station d’épuration pour traiter et réutiliser les eaux usées de la cave. Aujourd’hui, le domaine Boucabeille, c’est 35 ha près de Perpignan à 400m d’altitude.

Il a entendu parler du Collège Culinaire de France au Brésil ! A l’occasion d’un salon professionnel auquel participait un vigneron membre du réseau qui ne cessait de parler du Collège. Vendant déjà ses produits à des restaurants, très sensible à la qualité et à la saisonnalité des produits, à la maîtrise des techniques de production et à la justification du prix de la qualité, Jean s’est retrouvé dans la démarche et les valeurs du collectif.

Son projet n’est pas de grossir, « d’en vouloir toujours plus », mais de s’améliorer d’année en année. « On ne peut pas faire du bio de qualité en grande quantité ». Et il ne souhaite pas non plus produire des vins hors de prix.
L’expérience de Jean sait qu’il faut consacrer du temps au réseau des membres du Collège Culinaire de France pour les rencontrer, participer à des journées d’échanges, créer le lien de confiance entre restaurants et producteurs. « Nous sommes de la même famille et le Collège est un terrain d’échanges ».

 

#CollegeCulinairedeFrance #RestaurantdeQualite #ProducteurArtisandeQualite #militant #aucoeurducollectif

Jean Boucabeille, Domaine Boucabeille en Languedoc Roussillon, PAQ

DOMAINE BOUCABEILLE

TOUS LES TÉMOIGNAGES