Restaurateur
Johann Lecoq, Propriétaire et Chef du Restaurant Bellevue au Crotoy, Hauts de France - A accueilli la Journée d'Echange Régionale le 29 mai 2017

" J’ai repris, avec mon épouse Liz, le restaurant le Bellevue il y a 4 ans. Mon grand père l’avait construit et faisait des moules frites. Puis mon père lui a succédé avec une restauration traditionnelle de poissons et fruits de mer. Moi j’y imprime ma main ; j’ai toujours voulu faire de la qualité avec des bons produits. Je participe à des associations régionales (comme Baie de Somme Zéro Carbone) au sein desquelles on découvre des producteurs. J’ai rejoint le Collège Culinaire de France pour aller au delà des Hauts de France et de la Baie de Somme, pour échanger et travailler les signes de reconnaissance des gens de métier. Il ne faut rien attendre d’une association. Le but c’est le partage, la transmission, les moments de plaisir que l’on crée et auxquels on participe. Il est important aussi de nous entraider. Par exemple, chercher des solutions pour écouler des produits de qualité en surplus.
C’est à nous, restaurateurs, de faire évoluer les producteurs pour qu’ils puissent vivre de leur métier. Par exemple, nous avons aidé un producteur de mulet qui vendait à quelques centimes le kilo ; aujourd’hui il vend à 5€ le kilo et son produit est revalorisé. C’est une démarche de proximité. Comme de faire connaître nos producteurs dans nos restaurants, ce qui incite certains clients à leur acheter en direct. Et puis, il faut absolument bannir l’esprit de concurrence et, au contraire, développer de l’amitié et de la solidarité.
Ce que j’apprécie notamment au Collège Culinaire de France c’est que le but n’est pas de faire du business mais de partager, passer des bons moments d’échanges, sans obligation, par affinité. On y est ambitieux mais pas trop pressés. "

Johann Lecoq, Propriétaire et Chef du Restaurant Bellevue au Crotoy, Hauts de France - A accueilli la Journée d'Echange Régionale le 29 mai 2017

TOUS LES TÉMOIGNAGES