Restaurateur
Benoit-Joseph Dulieu - Le Bistrot de Benoit à Maisons-Alfort

« Il existe de nombreux labels et associations qui créent plus de contraintes que de plaisir et ne servent à rien. J’ai totalement adhéré aux valeurs du Collège Culinaire de France : le produit, l’homme, l’envie de bien faire. Et il n’y a aucune contrainte, sauf à continuer de faire ce que l’on aime !
Je suis fan des réunions d’échanges et de partages avec les restaurants et les producteurs. Je me sens moins seul, car, dans notre métier de qualité, on s’essouffle parce qu’on nage à contre courant. Grâce au réseau, j’ai des échanges privilégiés, notamment avec des producteurs avec qui je passe des heures au téléphone. J’échange également avec les 2 autres restaurants de qualité de Maisons-Alfort. Nous sommes tout sauf concurrents et avons intérêt à communiquer et chercher des solutions ensemble. Par exemple, pour mutualiser les frais de livraison des produits. D’ailleurs, j’envisage de faire des petits déjeuners ou déjeuners avec des restaurants et des producteurs pour partager et renforcer nos liens et actions.
En fait, le Collège Culinaire, c’est un peu une drogue ! Au début, on regarde, notamment les fournisseurs. Puis on a envie d’essayer de nouveaux producteurs. On discute, on entend des propos engagés, on essaie, et on continue… Des liens se créent, le réseau se tisse et on est en confiance.
Ce que j’apprécie dans ce mouvement, c’est qu’il n’y a pas de grands ou de petits chefs. On est tous amoureux du même métier, passionnés. Chaque type de restaurant a sa place s’il fait de la qualité. Ce n’est pas réservé aux étoilés. Il n’y a pas d’étiquette sociale. C’est bienvenue à la diversité de la qualité ! »

Benoit-Joseph Dulieu - Le Bistrot de Benoit à Maisons-Alfort

TOUS LES TÉMOIGNAGES